Deuxième Congrès de Médecine Environnementale – En ouvrant  la conférence environnementale les 27 et 28 novembre 2014 le chef de l’État a souhaité que le XXIe siècle soit celui de «  l’hygiène chimique ». Par ces mots il rappelait  la responsabilité des substances chimiques dans l’épidémie des maladies chroniques, (neurodégénératives,  cancéreuses  métaboliques  ou  cardiovasculaires).

L’AMSES  se félicite de ce que au sommet de l’Etat soit enfin reconnu le rôle de l’environnement dans l’émergence de maladies chroniques graves. C’est un encouragement important pour  toutes ses initiatives comme celle de ce deuxième Congrès qui visait la sensibilisation et la formation du corps médical.


NEUROLOGIE ET ENVIRONNEMENT

Une des cibles des polluants physiques et chimiques est le cerveau .L’atteinte neurologique se manifeste chez l’enfant par des troubles neuro-développementaux  dont l’autisme  et chez l’adulte par l’essor des maladies neurodégénératives  comme la maladie de parkinson, la Sclérose en plaques ou la maladie d’Alzheimer .Toutes ces maladies  chroniques et dégénératives connaissent un essor particulièrement inquiétant depuis ces dernières décennies  et le lien avec des modifications environnementales est souligné par plusieurs études. Le lien en particulier entre syndromes parkinsoniens et consommations de corossol  et pommes cannelles a été relevé par certaines études en Guadeloupe ; le lien entre sclérose en plaque et leshmaniose ; le lien entre autisme  et pollution par les ondes électromagnétiques fait l’objet de plusieurs parutions scientifiques. La pénétration des toxiques  est facilitée par l’ouverture de la barrière hémato encéphalique que permet l’inflammation liée à ces polluants .Le mode d’action fait appel à des perturbations endocriniennes  mais aussi des modifications épigénétiques dont une des caractéristiques  est d’être héréditaire  et parfois trans-générationnelle. C’est l’objet du premier thème du congrès «  Au- delà des gènes : Régulation épigénétique du cerveau à travers les générations » Le second thème  traite de l’impact  de perturbateurs endocriniens  sur le développement cérébral  et le troisième  de l’autisme.

PATHOLOGIES  CANCEREUSES ET IMMUNOLOGIQUES

Ces deux groupes de pathologies ont en commun une origine  environnementale, sur des prédispositions génétiques d’origine ethnique notamment .Le lupus affecte particulièrement la femme d’ascendance  africaine. Sa prévalence est élevée en Martinique avec des formes d’une particulière gravité .Certains cancers  comme la prostate ou le myélome  sont plus fréquents chez les afro-descendants. Les facteurs environnementaux  communs aux deux pathologies  sont à la fois viraux bactériens physiques ou chimiques. Les mécanismes d’interactions entre les facteurs génétiques et d’environnement ne sont pas encore clairement élucidés. Ces deux groupes pathologiques   partagent également sur le plan des mécanismes en cause une importante inflammation et une altération du système immunitaire

ONDES ELECTROMAGNETIQUES ET SANTE

Les évolutions scientifiques depuis la seconde guerre mondiale ont permis de comprendre que l’organisme humain ne fonctionnait pas uniquement sur la base de réactions cellulaires biologiques ou biochimiques, mais que l’homme était aussi un être électromagnétique. Il est en effet  bien connu que les cellules nerveuses communiquent entre elles par des impulsions électriques, que les signaux électriques les plus puissants détectés sur l’homme sont ceux qui proviennent des activités nerveuses et musculaires. Ainsi par exemple, le cœur étant le groupe musculaire le plus important de l’organisme, le diagnostic médical du fonctionnement cardiaque se fait par enregistrement des signaux électriques provenant du cœur (électrocardiogramme). De même  l’électroencéphalographie (EEG) permet une surveillance non envahissante de l’activité électrique du cerveau. Dans le domaine thérapeutique également  les champs électriques et électromagnétiques de certaines bandes de fréquence ont des effets tout à fait bénéfiques.

Par contre des champs  d’autres fréquences non ionisantes, que ce soient les extrêmement basses fréquences, les lignes électriques ou certaines ondes à haute fréquence utilisées dans le domaine des radars, de la télécommunication et de la téléphonie mobile, semblent avoir des effets biologiques non thermiques potentiels plus ou moins nocifs sur l’organisme humain en cas d’exposition à des niveaux inférieurs aux seuils officiels. Les effets potentiels sur la santé des champs magnétiques de très basse fréquence entourant les lignes et appareils électriques font constamment l’objet de recherches et suscitent de nombreux débats publics.

Certaines équipes comme celles de l’ARTAC  autour du Professeur BELPOMME ont individualisé les éléments constitutifs du syndrome d’électro-hypersensibilité qui touche des milliers de personnes, considérées à tort comme « psychosomatiques » ; avec des marqueurs biologiques identifiant le stress (histamine, mélatonine), le stress thermique (protéines de choc) ou les modifications de la vascularisation cérébrale (écho doppler pulsé).

L’ouverture de la barrière hématoencéphalique sous l’influence des ondes électromagnétiques explique un certain nombre de signes d’ordre neurologique et peut être également les troubles du spectre autistique chez l’enfant.

TOXICOLOGIE

Notre environnement quotidien est multi-pollué et peut nuire à notre santé : Dans un contexte où les pathologies d’origine environnementale se multiplient et augmentent de façon inquiétante ; il devient urgent de pouvoir évaluer précisément notre exposition aux pollutions afin d’identifier les risques sanitaires et les moyens d’y remédier. Pour réaliser cette évaluation, il est fondamental de pouvoir identifier et quantifier de manière fiable et précise les polluants les plus préoccupants dans notre environnement et dans les organismes exposés. Concernant les métaux traces tout se joue entre bénéfice et risque  le même métal dangereux à forte dose peut être indispensable à notre organisme sous forme ionisée et à faible dose .C’est la cas  du fer  du cuivre  du zinc du manganèse qui sont indispensables à la vie .Par contre les métaux traces lourds comme le plomb le mercure  le cadmium sont d’une toxicité redoutable pour  l’organisme humain. Outre les métaux, certains produits de synthèses utilisés notamment en agriculture sont de puissants toxiques pour l’être humain ; c’est le cas du chlordécone dont les cibles principales sont le cerveau le foie  le rein et le système endocrinien.

Voir les vidéos du Congrès

urml-martinique-siteweb-vignette-video-congres-1

Chlordécone et alimentation en Martinique aujourd’hui
Dr Josiane JOSPELAGE Présidente de l’AMSES-Martinique

Effets du chlordécone sur la santé
Dr Pierre Henri VILARD Professeur de Toxicologie à la Faculté de Pharmacie de Marseille

Débat suite aux conférences sur le chlordécone

Les Métaux Traces Toxiques, dits Métaux lourds: Impacts sur l’Homme et sur l’Environnement
Dr André PICOT, Directeur de l’association Chimie et Toxicologie ATC

Au-delà des gènes, régulation épigénétique du cerveau à travers les générations
Professeur Isabelle MANSUY Professeur de neuroépigénétique à Zurich

Action des champs électromagnétiques sur le fœtus
Dr Ernesto BURGIO Pédiatre Société Italienne de pédiatrie

Perturbateurs endocriniens : Quel impact sur le développement cérébral ?
Professeur Isabelle MANSUY Professeur de neuro épigénétique à l’Ecole Polytechnique de Zurich

La pathologie cancéreuse en Martinique
Dr Clarisse JOACHIM Directrice du Registre du cancer en Martinique

Les gammapathies de signification indéterminée
Olivier PIERRE LOUIS Enseignant chercheur en biologie cellulaire et moléculaire

Origines fœtales du cancer du sein: le rôle des perturbateurs endocriniens
Dr Anna SOTO Titulaire, de la chaire Blaise Pascal en biologie à l’École Normale Supérieure de Paris

Lupus et pathologie environnementale
Docteur Nathalie Miraye

Sclérose en plaque et environnement
Professeur Philippe CABRE

Neuroplasticité et épigénétique des troubles du spectre autistique
Dr Ernesto BURGIO

Champs électromagnétiques et santé Syndrome d’électro-hypersensibilité
Pr Dominique BELPOMME

Influence des champs électromagnétiques sur le coeur
Dr Pierre SOUVET

Effets des champs micro-ondes sur l’organisme vivant
Pr Van Der VORST
Conception et réalisation :
logo Idmagine