Powered by ZigaForm version 2.9.8
urml_martinique_siteweb_picto_en_action_faculte

Relation avec la faculté

Toutes les actions

Faculté
Contact
  • UFR des Sciences Médicales
    Faculté de Médecine Hyacinthe BASTARAUD
    Campus de Fouillole
    BP 145
    97154 Pointe à Pitre Cedex
    Tél. : 0590 48 33 33 –  Fax : 0590 48 30 28
  • Antenne de Guyane
    Campus de Saint-Denis
    BP 718
    97 336 Cayenne Cedex
    Tél. : 0594 29 62 50 – Fax : 0594 29 34 13
  • Antenne de Martinique
    CHU de La Meynard
    6ème étage
    BP 632
    97 261 Fort de France cedex
    Tél. : 0596 72 20 33 – Fax : 0596 75 25 50

Historique

La Faculté de Médecine Hyacinthe BASTARAUD, de l’université des Antilles et de la Guyane assure l’enseignement du troisième cycle des études médicales depuis 1988, date de nomination des premiers professeurs. Cet enseignement du troisième cycle se déroule sur les trois sites de la Guadeloupe, la Guyane et de la Martinique.

Cette ouverture a permis l’attribution d’un numerus clausus (82 en 2009) pour la médecine propre à notre faculté et surtout de former les nouvelles générations de médecins issus de notre région.

Pour le 3ème cycle, la région Antilles Guyane est maintenant une subdivision d’internat à part entière qui doit assurer seule la formation de ses internes de médecine générale. Le cursus des internes de spécialités continue de bénéficier du soutien de l’Université et du CHU de Bordeaux.

Organigramme

organigramme-4

Annuaire

Guadeloupe

ADÉLAIDE Chantal
Diplômes Universitaires
Tel : 0590 48 30 26
Email : chantal.adelaide@univ-ag.fr

CHEVROTÉE M-France
3ème Cycle
Tel : 0590 48 30 16
Email : marie-france.chevrotee@univ-ag.fr

MOLLENTHIEL Marie Flore
Directrice administratif et financier
Tel : 0590 48 30 19
Email : marie-flore.mollenthiel@univ-ag.fr

NAIGRE Rose-Marie
3ème Cycle
Tel : 0590 48 30 18
Email : rose-marie.naigre@univ-ag.fr

OPET Venise
3ème Cycle
Tel : 0590 48 30 25
Email : venise.opet@univ-ag.fr

Guyane

ONOZO Raymonde
Scolarité / Secrétariat
Tel : 0594 29 62 50
Email : raymonde.onozo@guyane.univ-ag.fr

Martinique

TROBRILLANT Héloïse
Scolarité
Tel : 0596 72 20 33
Email : heloise.trobrillant@martinique.univ-ag.fr

ROCHE Christelle
Direction des Affaires Médicales
CHU de Martinique
Tél : 0596 55 21 19
Email : Christelle.Roche@chu-fortdefrance.fr

DÉSIRE Armelle
Responsable DU de Martinique
Email : armelle.desiree@martinique.univ-ag.fr
Tel : 0596 72 20 32

Stage chez le praticien en médecine générale
Charte de l'interne
Listes des Maîtres de Stage Universitaire N1 et N2, Médecins de PMI et Médecins scolaires
Particularités du stage niveau 2 : SASPAS

Pour tout souhait de SASPAS, il est nécessaire de remplir puis d’envoyer le « formulaire de demande de SASPAS » en s’assurant que les choix de stage soient bien en accord avec le projet professionnel.

Mémoire/Thèse
Mémoire

Consignes pour la soutenance d’un mémoire

Le mémoire doit comporter 40 pages maximum sans les annexes sinon il est refusé,
Le logo de la faculté (Université des Antilles) doit être mis en page de garde,
La reliure collée pour le mémoire ou le RSCA,
Le e-portfolio est de rigueur , le lien du e-portfolio doit être communiqué par mail au Pr HELENE-PELAGE et au Secrétariat.
Le mémoire ou le RSCA doit avoir un titre apparent,

Vous avez 10mn pour la soutenance et vous devez passer 10 diapositives et pas une de plus.

Les internes soutenant en France Hexagonale, Guadeloupe, Martinique et Guyane doivent envoyer à Me CHEVROTEE par mail la version électronique de leur mémoire ou RSCA, ceci afin de pallier les problèmes d’acheminement du courrier.

Les internes qui soutiennent en Martinique doivent déposer leur mémoire à l’antenne de la faculté de médecine de Martinique à Mme TROBRILLANT et ceux de Guyane à l’antenne de la faculté de médecine de Guyane à Mme ONOZO.


Ces formulaires peuvent complétés en ligne, à condition d’être connecté à votre compte e-cursus

Thèse
Ma thèse : étape par étape

La 1ère chose à faire est d’adresser le formulaire de projet de thèse

Thèses réalisées
Prix de thèse

L’URML Martinique propose un prix de thèse en Médecine Libérale (générale et spécialité) pour :

  • Inciter les étudiants à faire leur thèse dans le domaine spécifique de la Médecine Libérale
  • Développer la recherche en Médecine Libérale
  • Mettre en avant les préoccupations de santé de notre Région.

Pour être admissible au Prix de Thèse Martinique, il faut :

  • Avoir réalisé sa thèse en Martinique, sur un sujet touchant la Martinique
  • Avoir obtenu les félicitations du Jury lors de la soutenance
  • Que la thèse soit proposée au Prix de Thèse

Et donc

Le Prix de Thèse a lieu une fois par an.

Le Jury du Prix de Thèse est constitué de :

  • 3 Professeurs : Pr Césaire,  Pr De Bandt, Pr Rouvillain
  • 3 Médecins MSU : Dr Bellon-Tulle, Dr Criquet-Hayot, Dr Tignac
  • 4 Membres d’Honneur : les présidents des URML Guadeloupe et  Guyane ainsi que Pr Hélène-Pelage.

Après délibération et à l’issue d’une soirée conviviale, le Prix de Thèse sera décerné aux plus méritants.

 

Le Prix de Thèse 2013 avait été décerné par l’URPS-ML au Dr Karine ROSILLETTE pour son travail :

« ERMANCIA II : Epidémiologie des accidents vasculaires cérébraux en Martinique. Etude prospective de la population sur 1 an (2011-2012) »

Remplacement/ Installation
Guide pratique du médecin remplaçant non-thèsé

Condition pour être remplaçant : Avoir validé 3 semestres d’internat dont le stage chez le praticien.

Démarches à faire avant de débuter un remplacement :

Attestation de validation de stage

Obtenir auprès de la faculté l’attestation de validation des stades effectués pendant le 3è cycle des études médicales.

Pour obtenir cette attestation, il faut avoir remis le rapport de stage chez le praticien à Me Rose-Marie NAIGRE de la faculté.  L’attestation sera délivrée par la faculté des Antilles uniquement après validation de ce rapport de stage.

Contact : rose-marie.naigre@univ-ag.fr

Licence de remplacement

Pour obtenir cette licence, il faut faire la demande auprès de l’Ordre des Médecins du département. Les pièces à fournir :

La licence de remplacement est valable jusqu’au 15 novembre de l’année et peut être renouvelable jusqu’à 3 ans après la fin de l’internat.
Il est indispensable de faire un renouvellement de votre licence de remplacement chaque année.
La licence est délivrée en moyenne 2 semaines après le dépôt du dossier complet.

Assurance responsabilité civile professionnelle

Avant de débuter tout remplacement, il est obligatoire de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle.
En tant qu’interne, nous avons déjà une assurance professionnelle mais il est nécessaire de contacter son assurance pour les informer du changement de statut qui peut changer les conditions de mon contrat.

URSSAF

C’est l’Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociales et d’Allocations Familiales.
En tant que libéral, nous avons l’obligation d’être inscrit à l’URSSAF.
L’inscription doit se faire au plus tard 8 jours après le début du 1er remplacement. L’inscription peut se faire en ligne (cliquer sur « déclarer une formalité » situé dans la colonne de gauche)
Vous recevrez dans un délai environ de 1 mois votre numéro SIRET.
Parmi les différentes cotisations payées, il y a la « CUM » qui est la cotisation aux unions des médecins dont sont exonérés les médecins remplaçants thésés ou non.
Le paiement est forfaitaire les 2ères années puis s’effectue un rattrapage selon l’activité réalisée.

CGSS

Il faut contacter l’assurance maladie avant le 30è jour de remplacement pour s’enregistrer.
En Martinique vous pouvez contacter Mme Laventure du pôle installation :

Agence de sécurité sociale
Centre d’Affaires Agora 2
Service Accueil des Professionnels de Santé
2ème étage – Porte 54 -Zac de l’Etang Z’Abricots – Fort de France

Tél : 0596 66.50.34
Fax : 0596 57.44.67
Mail : rps@cgss-martinique.fr

Contrat de remplacement

Avant tout remplacement et quel que soit sa durée, il faut établir un contrat de remplacement avec le médecin remplacé. Le pourcentage de rétrocession doit être précisé. Il est généralement de 70% mais peut varier en fonction du médecin.

Le contrat doit être transmis à l’ordre par le médecin remplacé avant le début du remplacement.
L’ordre des médecins transmet ensuite au médecin remplacé l’autorisation de remplacement (délai non précisé).

Compte bancaire

Il est conseillé d’ouvrir un compte (compte chèque suffit) dédié uniquement aux frais professionnels sur lequel vous verserez les recettes de vos remplacements et qui vous servira à payer uniquement vos frais professionnels en pensant à garder toutes les factures. Cela permet de tenir beaucoup plus facilement sa comptabilité.

CARMF

Le remplaçant non thésé n’a pas à s’inscrire à la CARMF. Il y sera assujetti une fois thésé.

Prévoyance santé privée

Le remplaçant non thésé ne cotisant pas à la CARMF ne bénéficie pas d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail. Il est très conseillé de souscrire à une prévoyance privée pour  avoir une sécurité financière en cas d’impossibilité de remplacement.

L’URML Martinique bénéficie d’un partenariat avec la Médicale. Contact

Fiscalité

Le médecin libéral en terme de fiscalité n’est pas soumis à la TVA. Ses revenus correspondent à des Bénéfices Non Commerciaux (BNC).
Pour rappel le bénéfice correspond aux : chiffre d’affaire – frais professionnels.
Il y a 2 possibilités en fonction de l’activité libérale du médecin :

  • Micro-BNC
    Il s’applique à ceux qui ont des recettes ne dépassant pas le seuil de 32900euros par an. Ce seuil doit être recalculé si l’activité n’a pas débutée au 1er janvier de l’année. Le seuil sera au prorata du temps travaillé.
    Dans ce cas, le professionnel est dispensé de la déclaration contrôlée 2035 et peut faire sa déclaration sur le formulaire 2042C en indiquant le montant total de ses recettes. Un abattement forfaitaire de 34% du chiffre d’affaire sera effectué correspondant aux charges professionnelles.
  • BNC
    Dès lors que le chiffre d’affaire dépasse le seuil du micro-BNC, le professionnel est en BNC et a l’obligation d’effectuer sa déclaration fiscale sur le formulaire 2035 qui est la déclaration contrôlée. Dans ce cas il est fortement conseillé de souscrire à une AGA. L’AGA est une association de gestion agréée qui accompagne le professionnel pour ses déclarations fiscales et qui se porte garant auprès des impôts de l’exactitude des déclarations.
AGA

C’est une Association de Gestion Agréée.

Dès lors que vous n’êtes plus en micro-BNC, il est fortement conseillé de souscrire à une AGA afin d’être accompagné dans sa déclaration fiscale et de ne pas bénéficier d’une majoration de 25% des bénéfices, de la part des impôts, pour ceux qui ne sont pas adhérents à une AGA.

Guide pratique du médecin thèsé
Démarches auprès de la faculté

Une fois la thèse soutenue, la faculté envoie le dossier de soutenance à la bibliothèque.

Il faut déposer à la BU un exemplaire électronique (CD-Rom ou clé) et un exemplaire papier de la thèse pour obtenir le diplôme provisoire de docteur en médecine par la faculté.

Contact à la faculté :

Inscription à l'ordre des médecins

Chaque mois a lieu une réunion au cours de laquelle sont convoqués les nouveaux inscrits pour validation de l’inscription au tableau de l’ordre des médecins.

URSSAF et CGSS

Il faut les contacter pour mettre à jour son dossier et pour obtenir un rdv avec la CGSS de façon à signer le secteur de conventionnement et obtenir le numéro RPPS.

Accès site URSSAF (cliquer sur « déclarer une formalité » situé dans la colonne de gauche)

 

Contact CGSS

Agence de sécurité sociale
Centre d’Affaires Agora 2
Service Accueil des Professionnels de Santé
2ème étage – Porte 54 -Zac de l’Etang Z’Abricots – Fort de France

Tél : 0596 66.50.34
Fax : 0596 57.44.67
Mail : rps@cgss-martinique.fr

CARMF

C’est la Caisse Autonome de Retraite des Médecins Français.
L’affiliation est obligatoire pour tout médecin thésé. Elle doit se faire dans le mois qui suit l’inscription au tableau de l’ordre des médecins.

Les indemnités journalières en cas d’arrêt de travail ne sont versées qu’à partir du 91è jour d’arrêt de travail d’où l’importance de souscrire une prévoyance privée.

Guide pratique du médecin collaborateur

Conditions :

  • être thésé, être inscrit au tableau de l’ordre des médecins (un remplaçant étudiant ne peut être médecin collaborateur)
  • entre deux médecins de même spécialité

 

Le principe d’une collaboration médicale est de permettre au collaborateur d’exercer en toute indépendance dans les locaux du médecin titulaire, afin de créer progressivement sa patientèle, en participant aux charges du cabinet. Le collaborateur verse au médecin titulaire une contribution financière qui sera déterminée en accord par les deux médecins.

 

Chaque médecin est personnellement responsable de ses actes.

 

Le médecin collaborateur utilise sa carte cps, ses propres feuilles de soin ainsi que ses ordonnances nominatives. Il reçoit directement les honoraires de la part des patients ainsi que les remboursements de la sécurité sociale.

 

Avant de débuter une collaboration, le médecin collaborateur doit :

 

Sur le contrat de collaboration doivent figurer :

  • la durée de la collaboration qui peut être déterminée ou indéterminée
  • les modalités de participation financière du collaborateur
  • les conditions de rupture du contrat avec la durée du préavis
Guide pratique à l'installation
S’installer en qualité de Praticien Territorial de Médecine Générale en Martinique

Issu du Pacte Territoire Santé, le dispositif PTMG vise à lutter contre les déserts médicaux. Il participe à l’installation d’un jeune médecin qui peut bénéficier de cette opportunité pour 2 ans.

 

Textes de références :

 

Qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’inciter l’installation des jeunes médecins généralistes dans les zones fragiles de la Martinique en leur garantissant un revenu mensuel de 7.590 €. Une partie de ce revenu est versée par l’ARS. Les zones concernées sont principalement le Nord Atlantique et le Nord Caraïbe dans les communes suivantes :

 

  •  Ajoupa-Bouillon
  • Anses d’Arlet
  • Basse-Pointe
  • Bellefontaine
  • Carbet
  • Case Pilote
  • Fonds Saint Denis
  • Grand-Rivière
  • Lorrain
  • Macouba
  •  Marigot
  •  Morne Rouge
  • Morne Vert
  • Prêcheur
  • Sainte Anne
  • Saint Esprit
  • Vauclin

 

Comment s’installer en qualité de PTMG ?

Les médecins doivent en faire la demande auprès du Directeur Général de l’ARS. Un contrat est conclu entre l’ARS et le PTMG concerné d’une durée d’un an, renouvelable 1 fois par tacite reconduction. Celui-ci détermine son objet, sa durée, les conditions d’exercice, la rémunération.

Les médecins doivent en faire la demande auprès du Directeur Général de l’ARS. Un contrat est conclu entre l’ARS et le PTMG concerné d’une durée d’un an, renouvelable 1 fois par tacite reconduction. Celui-ci détermine son objet, sa durée, les conditions d’exercice, la rémunération.

 

Principales obligations :

  •  Être médecin généraliste non installé ou installé depuis moins d’un an
  • Être médecin généraliste non installé ou installé depuis moins d’un an
  • Être inscrit au Conseil de l’Ordre
  • S’installer dans une zone fragile (cf. ci-dessus)
  • Réaliser 165 consultations chaque mois soit un CA de 3.795 € (165 x 23€)
  • Réaliser une activité de 9 ½ journées hebdomadaire
  • Versement de 3795 € de l’ARS si 165 consultations (ou différentiel 7590 et CA au-delà)

 

Aides de la CGSS

Consulter les modalités fixées par la CGSS – Dispositif PTMG

Avantages applicables dans certaines zones géographiques

Le Gouvernement précise le régime d’imposition des professionnels de santé sédentaires ou non exerçant en zone franche urbaine (ZFU). 

Pour le bénéfice du régime d’exonération d’impôt sur les bénéfices lié à l’implantation dans une zone franche urbaine – territoires entrepreneurs (ZFU-TE), une implantation « physique » est nécessaire, y compris pour les professionnels non sédentaires. Le caractère non sédentaire d’une activité est vérifié dans le cas où elle s’exerce principalement ou exclusivement chez les clients ou les patients ou dans les espaces publics soit, en grande partie à l’extérieur des locaux professionnels, le bureau implanté en zone pouvant n’avoir qu’une fonction administrative.

Sont notamment concernés, les praticiens médicaux ou paramédicaux exerçant à titre individuel et disposant d’un cabinet au sein duquel ils n’exercent pas à titre principal leur activité, car les consultations se déroulent principalement chez les patients, ou qui exercent à titre individuel dans le cadre de structures d’intervention médicale ou paramédicale à domicile.

Dans cette situation ces praticiens bénéficient d’une exonération de la totalité de leur bénéfice dès lors qu’ils réalisent 25 % de leurs recettes dans la ZFU-TE ou qu’ils y emploient un salarié.

En revanche, un médecin disposant d’un cabinet en ZFU-TE au sein duquel il assure ses consultations et opérant dans une clinique hors ZFU-TE exerce une activité sédentaire. Dans ce cadre, à l’issue des récentes modifications législatives visant à éviter que certains redevables sédentaires soient totalement exonérés alors qu’ils réalisent l’essentiel de leurs recettes en dehors de la ZFU-TE, les exonérations prévues s’appliquent pour ces redevables au prorata du montant des recettes réalisées dans la zone.

Il est ainsi précisé qu’un médecin disposant d’un cabinet en ZFU-TE et procédant à des opérations dans une clinique située hors ZFU-TE, sera exonéré pour la part de l’activité réalisée dans son cabinet et imposé au titre de l’activité réalisée dans la clinique hors zone, au prorata des recettes réalisées.

À l’inverse, les médecins sédentaires qui n’exercent leur activité qu’en cabinet situé en ZFU-TE et au sein duquel ils consultent leurs patients bénéficient du régime d’exonération d’impôt sur les bénéfices sur la totalité de leur bénéfice.
Voir la réponse ministérielle

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-92955QE.htm

Portail d'accompagnement aux professionnels de santé

Formation

Etudes
Thèses/Mémoires
Congrès

La nouvelle équipe de l’URML Martinique s’engage auprès de nos futurs confrères internes à les aider dans leurs études et valoriser la qualité de leurs travaux.

L’URML apportera une aide financière à hauteur de 600 €  pour la présentation à un Congrès en lien avec la médecine libérale sous certaines conditions :

  • Etre interne en Médecine libérale de spécialité ou générale
  • Pour toute présentation orale ou travail admis à publication à un Congrès
  • Etude effectuée en Martinique
  • En rapport avec les préoccupations de santé de notre région

 

Pour bénéficier de cet aide, faire une demande écrite officielle à l’URML avec preuve de l’acceptation de publication.

 

Etudes URML Martinique
Avantages

La nouvelle équipe de l’URML Martinique s’engage auprès de nos futurs confrères internes à les aider dans leurs études et valoriser la qualité de leurs travaux.

L’URML apportera une aide financière à hauteur de 600 €  pour la présentation à un Congrès en lien avec la médecine libérale sous certaines conditions :

  • Etre interne en Médecine libérale de spécialité ou générale
  • Pour toute présentation orale ou travail admis à publication à un Congrès
  • Etude effectuée en Martinique
  • En rapport avec les préoccupations de santé de notre région

 

Pour bénéficier de cet aide, faire une demande écrite officielle à l’URML avec preuve de l’acceptation de publication.

 

Loisirs

Chanté Nwel 2016

Informations diverses

Toutes les actions

Conception et réalisation :
logo Idmagine
Mentions légales